Home » Uncategorized » Taper for next Saturday and 70K attempt race report

Taper for next Saturday and 70K attempt race report

Enter your email address to subscribe to this blog and receive notifications of new posts by email.

Join 42 other followers

The Archives file

My timeline Twitter

Error: Twitter did not respond. Please wait a few minutes and refresh this page.

Mardi: c’est la rentrée des classes. Un monde hallucinant à la piscine. Des gosses (15-16 ans) partout. Ils partent à 19:15. Un peu pénible tout ce monde. Il faudra venir plus tard la semaine prochaine. Enfin, c’est excellent pour simuler un départ de triathlon où les nageurs se heurtent beaucoup. Je profite du calme pour continuer sur ma lancée et je fais 1000 mètres.

Jeudi soir, fin du 1er acte. 500 mètre à la piscine.

Samedi matin, le reveil ne sonne pas. Pourtant je l’avais mis à 5 heures. Je vérifie d’un oeil, il est 5:30. Je dois partir à 6 heures! Vite, je passe aux toilettes, je m’habille, je vérifie la météo et je pars dans le petit matin pour Saiko Lake road race, un 70K ultra basé sur une boucle autour d’un lac, le lac sai car ko signifie lac.

Bon tout se passe bien, les correspondances et le rapide me permettre de prendre un bus pour la course. J’ai un peu de temps car je ne vais pas assister aux présentations des officiels. Je m’habille chaudement même si il est prévu 19 degrés. Pantalon long collant plus short et deux Tshirt techniques à manches longues plus casquette et gants. Le tour du lac me semble venteux.

On part comme des horloges à 8 heures. On suit le bord du lac après un petit aller retour pour nous caller sur la bonne distance. Le circuit fait 4.637 kilomètres donc on a fait le diverticule plus 15 tours.

Je découvre le parcours au fur et à mesure. Sur la carte, j’avais repéré les points d’eau, les ravitaillements et les toilettes. Ce qui manquait, c’était le dénivellé. Saiko lake est un basin de rétention pour l’Arakawa river, la principale rivière qui traverse Tokyo. Le lac est entouré de hautes digues qu’il nous faut escalader 2 fois par tour. A l’autre bout, il y a un pont qui n’est pas plat, je vous l’assure. Le parcours est donc un peu plus dur que prévu. Les ultras partent à 8 heures pour 15 tours avec 9 heures de temps autorisé, tandis que le marathon part à 10 heures pour un temps limite de 7 heures.

Je pars comme prévu sur un rythme lent mais régulier: 34’13″70 pour la première boucle. On a des bananes au stand de rafraichissement. Cool. Les boucles suivantes se suivent sur un bon rythme. J’essaye de suivre des coureurs de mon niveau. tour 2 en 32’30″95, tour 3 en 31′”3760. Pendant mon quatrième tour, je peux voir le départ du marathon sur l’autre rive, c’est très sympa et impressionnant. Tour 4 en 33’09″83. Les stands de nourritures sont excellent: j’ai eu des sobas, des petits pains, des fruits, des raisins secs, pleins de boissons, de la soupe. Trop cool.

Le temps moyen par tour pour les 70K est de 36 minutes. Je laisse le démonstration en exercice. (9 heures x 60 minutes/15= 9×6 minutes)

Le tour 5 se passe bien et on commence à être doublé par les marathoniens et tous nos repères se brouillent au fur et à mesure. Tour 5 en 33’14″56. On a fait 23 kilomètres en 2:43′.

Le vent continue de souffler mais le soleil donne maintenant. Tour 6 en 35’49″57, je ralenti, je marche dans les côtes.

Pour le tour 7, au environ du 30 ème kilomètres, je ralenti comme d’habitude, car mon manque d’entraînement est patent. Tour 7, 40’44″17.

Je commence à alterner marche et course. Le tour 8 est presque que de la marche: 46’45″28. Le tour 9, qui termine le marathon (9 tours plus diverticule=42.195) se fait en 43’26″07.

Le marathon se termine en 5:31’31”. Pas mal au vu de l’entraînement bien perturbé.

Je continue sur ma lancée, marchant presque continuellement au tour 10, 49’35″89, et j’atteins 50K en 32’59″22, puis je termine le 11ème tour en 17″20 de plus. Je marche et j’abondonne à la fin du 11ème tour. J’ai les pieds machés. Retour trèslent et sans histoire à part que je sens le fauve et j’indispose mes voisins de train, sumimasen.

Total 11 tours, 51.4 kilomètres en 7:11:27.

Le 50 K se fait donc en 6’54″07. Soit une amélioration de 40 minutes et 14 secondes.

Je suis très content. On va faire la fète.

100m: 17″21 (track 07)
200m: 41″05 (track Jan 10), by 1″96
400m: 1’34″25 (track Jan 10), by 1″27
800m: 3’44″51 (track 07)
1K: 4’28″91 (Ekiden Carnival 08) <– suspect
1 mile: 7’38″70 ( track Jan 20th, 2010), by 7″43
5K: 25’23″98 (Track Jan 27th, 2010) by 45″45
10K: 56’10” (Odawara Houtoku 10K, Nov 08)
15K: 1:29’36″(Chiba Marine 09)
10 miles: 1:37’38” (Ota ku Road Race, Dec 09)
20K: 2:01’53″(Chiba Marine 09)
Half marathon: 2:08’50” (Chiba Marine 09)
25K: 2:41′ (Tokyo Marathon 09)
30K: 3:21′ (Tokyo Marathon 09)
35K: 4:01′ (Tokyo Marathon 09)
42.195K: 4:57’53” (watch time), 5:11’56” (Tokyo official 09 marathon time)
50K : 6:54’07” (Taiko Lake 70K, April 10, 2010). –> PB by 40’14”

Swim: Week: 1500 m, Month: 2125 m, Year: 13625 m
Run: Week: 51.4 K, Month 66.4 K, Year: 366.9 K, 3 courses, 5 PBs.
Vélo: Week 0 K, month 12 K, year: 22 K
Marathons: 5, Ultra: 2.

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

The Running Rebel

Relentless Forward Motion

Ephemeral New York

Chronicling an ever-changing city through faded and forgotten artifacts

FueledByLOLZ

Running and Laughing through the Garden State

The WordPress.com Blog

The latest news on WordPress.com and the WordPress community.

Type 1 Ultra

endurance sports in the weird and wonderful world of type 1 diabetes

almostfreeNYC

enjoy NYC on a budget

Miss. Once Upon A Marathon

Enjoy the run. Both in life and on the roads.

So What? I run.

Live. Laugh. Run.

Hemingway Run

Marc Hemingway: On The Road To Berlin Marathon

%d bloggers like this: