Home » Uncategorized » Tsukuba marathon

Tsukuba marathon

Enter your email address to subscribe to this blog and receive notifications of new posts by email.

Join 42 other followers

The Archives file

My timeline Twitter

Error: Twitter did not respond. Please wait a few minutes and refresh this page.

Dimanche 22 Novembre.

Pour le marathon de Tsukuba, le temps est parfait pour la course: froid, un peu de vent, un peu de pluie au départ.

La ville universitaire de Tsukuba au nord est de Tokyo, est maintenant accessible grace au TX, le Tsukuba express. La station est loin du stade, environ 3 kilomètres. Quelques bus auraient été bienvenus.

L’organisation est très bien faite. La collecte de bagages est bien faite: on met ses effets dans un sac plastic transparent avec notre nom sur un papier.

Beaucoup de monde au départ, je me mets dans un hall proche du départ pour rester au chaud.

Le top départ, 6 minutes pour passer la ligne. Je pars sur mon planning, 6m40s au kilomètre. A chaque kilomètre, je cherche à respecter mon planning.

On fait un tour de l’université, c’est très bien fait, un peu viellot, de très belles allées bordées d’arbres. Après on sort vers la campagne. On fait 3 kilomètres vers le nord et je ralenti un peu mais je ne réalise pas pourquoi. On repique vers le sud jusqu’au half marathon mark. Je tourne en 2:20, pile poil sur le planning.

Et on tourne vers le nord, et je ralenti encore, mais là, je ralentis beaucoup. C’est le vent du nord, il est froid, il est fort. Je commence à ramer. Au kilomètre 26, j’ai une sale crampe. Je me détends et je repart, je marche et je repars. Je mets 10 minutes pour faire 1 kilomètre. J’accumule le retard, j’ai les jambes dures comme du béton, je marche plus que je ne cours.

Sur la fin, je trotte tranquille, je fais un high five avec SuperMario au kilomètres 41 et je double Waldo sur les derniers 500 mètres.

Toujours très émotionel dans le dernier kilomètre: j’ai encore réussi.

Je me change rapidement avant de rentrer, 3 kilomètres à travers la cité universitaire vers la gare de train, un express toutes les 30 minutes vers Tokyo, je reste assi pour le retour tout le long.

Mon temps est de 5:20 minutes. Pas un PB comme rèvé. Je sors de grippe type H1N1, avec une légère toux et le nez pris.

Quatrième marathon, cinquième longue distance.

Swim:
Week: 0 m
Month: 0 m
Year: October 1000 m, September, 4650 m, August 1750 m, July, 5150 m, June 1550 m, May 1500 m, April 1200 m, March 1100 m, Feb 1700 m, Jan 2100 m
Year: 22500 m

Run:
Week: 42.2 K
Month 66.7K
Year: 1348.7 K
Barefoot: 51.5 K en VFF.

Vélo: Week 0 K, month 0 K, year: 88 K

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

The Running Rebel

Relentless Forward Motion

Ephemeral New York

Chronicling an ever-changing city through faded and forgotten artifacts

FueledByLOLZ

Running and Laughing through the Garden State

The WordPress.com Blog

The latest news on WordPress.com and the WordPress community.

Type 1 Ultra

endurance sports in the weird and wonderful world of type 1 diabetes

almostfreeNYC

enjoy NYC on a budget

Miss. Once Upon A Marathon

Enjoy the run. Both in life and on the roads.

So What? I run.

Live. Laugh. Run.

Hemingway Run

Marc Hemingway: On The Road To Berlin Marathon

%d bloggers like this: