Home » Uncategorized » Free as in Freedom Haiku

Free as in Freedom Haiku

Enter your email address to subscribe to this blog and receive notifications of new posts by email.

Join 42 other followers

The Archives file

My timeline Twitter

Error: Twitter did not respond. Please wait a few minutes and refresh this page.

Lundi 22 Juin 2009. Après les pluies diluviennes d’hier matin – on se serait cru dans la jungle – le taux d’humidité reste très élevé et le plafond trop bas. Je vois à peine les bâtiments au loin derrière le palais impérial depuis les fenêtres du 18 ème étage du bureau. Je me suis forcé à me lever ce matin pour un footing un poil plus long que ceux de la semaine dernière. Lever a 5:50, j’éteins doucement le réveil avant qu’il ne sonne et je sors de la chambre sur la pointe des pieds. Je bois un coup (H2O pour les puristes) et je m’habille rapidement. Je pars pour un tour des trois gares (deux gares la semaine dernière): Iidabashi, Ichigaya et Yotsuya. Je cours dans la cote de Yotsuya. C’est mon seul entrainement de cote. Retour par les routes le long de la douve jusqu’à ichigaya puis sur les remparts le long des rails jusqu’à Iidabashi. Presque personne si ce n’est un coureur qui visiblement habite dans le quartier qui faisait son stretching après la course. 4.5 km.

Visite à Yasukuni Jinja:

Pluie du matin
Pluie soutenue
Toujours plus forte
Bruit du train
Je me suis souvenu
au loin, de la rouge porte.

Mardi 23 Juin:

Bon coté running, comme hier, 4.5K au petit matin. Vu toutes les branches qui sont tombées, le typhon est passé la nuit précédente, contrairement aux prévisions des météorologues. Ceux ci se plantent dans leurs prévisions à 12 heures. Pourquoi croire une seconde à leurs modèles à cinquante ans.

Ce soir, passage à la piscine. 600 mètres tranquille. Il a plus de monde à 19:00 qu’à 20:00.

Vu de haut,
vue de loin,
il fait chaud,
il pleut.

Mercredi 24 juin. E. a eu son bac avec 15 de moyenne générale, soit une mention bien. E. est très contente. Nous aussi. Pour elle.

Coté course, c’était le dernier mercredi du mois, donc un 5K chronométré au stade d’Oda Fields. Il fait chaud, environ 27 degrés, très humide comme il a plus toute la nuit et toue la matinée. Je cours avec Chiba san au train, et on termine tranquille en 27’26″58. Total, 8K.

Splits: 2’07″69, 2’08″28, 2’09″43, 2’08″75, 2’09″63, 2’09″60, 2’12″31, 2,12″57, 2’13″45, 2’16″30, 2’17″31, 2’15″46, 1’05″80.

Jeudi 25 juin: Alex. a eu 800/800 à son SAT II de mathématique. Cela le classe dans le 1% des 150,000 candidats. Cela est son deuxième 800/800 avec le français. Sa campagne d’Amérique commence bien. Son SAT normal était déjà bon.
Repos total aujourd’hui.

Vendredi 26 juin: Lever à 6 heures. Je lis Julian Barnes pour me réveiller et sa prose est excellente. J’en ai appris plus sur Jules Renard qu’après avoir lu Poil de Carotte à 10 ans. Je m’arrache de ma lecture pour aller courir. il fait déjà trop chaud a mon gout. Je fais quand même le petit tour vers les deux gares. Chaud et ensoleillé. Une bonne transpiration. 2.5K. Doucement.

Week: 19.5 K
Month: 38 K
Year: 827 K

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

Ephemeral New York

Chronicling an ever-changing city through faded and forgotten artifacts

FueledByLOLZ

Running and Laughing through the Garden State

The WordPress.com Blog

The latest news on WordPress.com and the WordPress community.

Type 1 Ultra

endurance sports in the weird and wonderful world of type 1 diabetes

almostfreeNYC

enjoy NYC on a budget

So What? I run.

Live. Laugh. Run.

Hemingway Run

Marc Hemingway: On The Road To Berlin Marathon

%d bloggers like this: